Le Feed-forward pour mieux engager les collaborateurs vers un changement

Feed-back et Feed-forward, sont deux méthodes très utiles en management. Si la première est assez répandue, la seconde, moins connue, mérite pourtant tout l’intérêt des managers.

Inspiré des coachs sportifs, le Feed-forward est simple mais très impactant. J’y ai trouvé un véritable appui pour conduire le changement en entreprise.

Cela consiste à formuler des demandes ou à proposer des options ou des solutions tournées vers l’avenir, contrairement au Feed-back, qui fait un retour sur une situation passée.

Plutôt que de mettre l’accent sur une erreur commise, le Feed-forward permet d’opter pour une solution productive : « la prochaine fois, je te propose de (faire comme-ci)… »

Moins correctif que le Feed-back, cela tend plutôt à inspirer des idées, ouvrir un champ des possibles et stimuler la créativité.

Il s’agit, pour le manager, de voir le verre à moitié plein et d’impulser une dynamique de réflexion particulièrement salutaire en périodes de changement durant lesquelles stress, peurs et insécurité des collaborateurs sont légion.

Lorsqu’un collaborateur nous fait part d’une action entreprise, plutôt que de lui expliquer ce qui manque à son action ou ce que nous aurions fait à sa place, nous pouvons lui proposer une option, une solution lui permettant de visualiser le futur.

« Et si tu invitais Madame X, en plus de Monsieur Y auquel tu as déjà pensé ? »; « A la prochaine réunion de projet, je te propose de rappeler brièvement les différentes phases y compris celles qui sont terminées, ainsi les nouveaux arrivants pourront comprendre l’actualité du projet plus aisément »; « et si ce problème était une opportunité de nouveau marché, comment cela pourrait-il orienter tes recherches ? »…

Selon Marshall Goldsmith, à l’origine de cette méthode, il y a deux règles à respecter lorsqu’on expérimente le Feed-forward :

  1. Pour celui qui délivre le Feed-forward – – -> Ne pas revenir sur le passé. Se concentrer sur le futur.
  2. Pour celui qui reçoit le Feed-forward – – -> Ne pas juger ou critiquer négativement les idées. Les écouter et les accueillir comme un cadeau même si l’on ne les retient pas.

Aussi, pour que la méthode fonctionne et délivre sa pleine puissance, il est indispensable d’être en relation de confiance avec la personne et de s’exprimer avec tact de part et d’autre.

Ressource :

http://www.marshallgoldsmithfeedforward.com/html/FeedForward-Tool.htm